AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 running down to the riptide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Date d'inscription : 28/02/2017
Messages : 45

SHOOTING STARS
STATUT ♡:
YOUR BONDS:
SCHIZOPHRENIA:

MessageSujet: running down to the riptide   Mar 28 Fév - 22:27


( alec connor selwyn )
don't waste your words


( prénom, nom ): Alec, d'un Alexandre toujours faussement présumé. Un surnom pour un prénom, qui lui va bien, qui allège ce Selwyn trop princier, trop classieux à son goût. Puis un Connor, caché entre les deux, affiché sur les papiers d'identité, qu'il ne se sera jamais servi de toute sa vie. ( âge ): Alec est décédé le lendemain de ses trente ans. Pas le temps de se soucier d'une possible crise trentenaire qu'il était déjà enterré six pieds sous terre. Mais trente, c'est un bon nombre non ? ( lieu de naissance ): le brun a vu le jour dans un grand hôpital à Londres, quelques minutes avant que sa sœur ne vienne au monde elle aussi. ( origines et nationalités ): Alec est anglais, c'est indéniable. De part ses bouclettes brunes lorsque ses cheveux se font trop longs, avec son accent de velours et son afternoon tea, personne ne le lui enlèvera cette fierté. ( lien avec adelaïde ): dire que c'est par le plus grand des hasards qu'il est mort à Adélaide serait mentir. Le jeune homme y avait posé ses bagages depuis maintenant quinze ans, en même temps que ses parents et sa sœur lors d'un déménagement dû à une mutation. Il n'est pas australien, mais il porte cette ville dans son cœur. ( statut matrimonial ): Alec était fiancé au moment de l'accident. Il ne sait même plus comment se considérer maintenant. ( emploi ou études ): courir après l'argent, s'épuiser à faire semblant, accepter des contrats frauduleux, ouvrir un compte dans les îles caïmans, miser gros sur les marchés, sentir l'adrénaline le faire vibrer alors qu'il est à deux doigts de tout perdre.. Alec était trader. Officiellement il travaillait en bourse, officieusement il faisait tout pour que son compte en banque dépasse largement celui de son père. avant et après votre mort. Maintenant qu'il est mort, que plus rien ne compte, que Nora n'est pas là à ses côtés, il ne sait plus qui il est. Tout ce sur quoi il a pu miser dans sa vie est parti en fumée. Alors il ne fait rien. Parce qu'il est beaucoup trop déstabilise, à côté de la plaque, spectateur de sa propre vie après la mort, pour être qui que ce soit, pour se donner de nouveau, une étiquette. ( orientation sexuelle ): Il n'y a que les femmes qui ont toujours attiré son attention, il n'y a qu'elles pour lui retourner le cerveau, le corps, le cœur comme elles ont le pouvoir de le faire. ( groupe ): sudden.


( le caractère changeant de l’alouette ): Sur sa tombe, vous pouvez y lire "In loving memory of Alec Connor Selwyn" d'une calligraphie parfaite. Mais, est-il véritablement un doux souvenir ? Tout dépend de la personne à qui vous posez la question. Alec a toujours été quelqu'un de très actif, voir même d'agité. Avec un trop plein d'énergie en lui, il a longtemps été l'enfant agaçant tout le monde, à courir partout, casser la vaisselle, sautant du toit et mettant des traces de boue dans toute la maison. Energie canalisée dans le sport, comme le cliché l'exige, dans la pratique du baseball principalement. Il sait d'ailleurs aujourd'hui manier la batte avec autant d'adresse qu'il sait cracher son venin. Parce qu'il n'hésite pas à claquer la langue et dire haut et fort ce qui le dérange, le Selwyn. Un peu trop franc, un peu trop fier. C'est ce qui le caractérise le plus. Peut-être un peu curieux aussi, mais pas franchement bavard. Emmerdeur, ça, il n'y a pas de doute. Moqueur, susceptible, rancunier et un brin manipulateur, c'est de la bonne graine en somme. Alec n'en reste pas moins protecteur envers les gens qu'il aime, souvent jusqu'à la jalousie. C'est quelqu'un de généreux envers ses prochesIl n'est pas bagarreur, mais il sait sortir les poings pour se défendre. Il n'a pas hésité longtemps avant de tremper dans des affaires frauduleuses de son vivant afin de gagner de l'argent, c'est un opportuniste.
Mais tout a changé maintenant. Il n'a plus ses preuves à faire, il n'a plus de réputation à se construire et à parfaire. Il n'est plus qu'Alec, paumé, seul. Regrettant ce qu'il a pu faire, regrettant comment il s'est noirci l'âme. Il ne se sent plus à sa place, il ne sait pas qui il est. Il a devant lui les portes ouvertes d'une nouvelle vie, une vie particulière mais il n'ose y entrer. Il dénigre tellement la personne qu'il était dans sa vie, qu'il a peur de ce qu'il pourrait être dans sa mort. Il est donc remplit de regrets. Il apprend à se taire un peu plus, il est silencieux dans les rues d'Adélaïde, dans ses pensées surtout. Il ne s'autorise pas encore à pleinement vivre sa mort, il ne sait même pas comment il pourrait le faire. Pour lui, il vit un rêve, un cauchemar éveillé. Il a peur de tout faire foirer, mais il reste qui il est, avec ses tords mais aussi ses points forts.
( le point final d'une histoire sans fin ):
Il faisait nuit et l'astre vivant, éclatant, avait pris place dans les ténèbres. D'épais nuages annonciateurs d'un temps sombre, tentait de l'empêcher d'étendre ses rayons éclatants. Et la route défilait à toute vitesse, le pied plaquait la pédale d'accélération au plancher tandis que l'adrénaline venait électriser les membres du brun. Il venait de faire trente ans la veille et cette voiture au montant de plusieurs zéros, il se l'était payé. Comme un grand, comme un mec qui avait réussi sa vie et qui avait surtout déjà tout gagné à trente ans. Qu'est-ce que t'as à dire de ça papa ? Hein ? Rien. Il n'avait absolument rien dit de tout le weekend. Pas un mot sur le costume sur mesure, ni sur sa montre de luxe et encore moins sur cette splendide voiture. Il s'était contenté de célébrer un foutu baptême d'un gosse qu'Alec ne connaissaît même pas le nom. Et ça avait du sortir, toute cette frustration, cet ennui, cette part de colère qui était en lui et qui bouillonnait à chaque fois qu'il était en présence de son paternel. Séquelle de l'enfance dû à l’exigence accrue qu'il avait exercé à son adresse, exigence beaucoup trop forte qu'il retrouve maintenant dans son propre comportement envers les autres mais aussi envers lui-même. Et ça s'était mal terminé, comme à chaque fois. Nora avait tenté de le calmer, l'emmenant ailleurs pour à son tour lui faire la leçon. Qu'est-ce que cela pouvait lui faire à elle, qu'il soit un peu trop secret ces temps-ci ? Il n'avait aucune envie de lui expliquer qu'il trempait dans de mauvaises affaires, qu'il se faisait de l'argent, cet argent dégueulasse, sur le dos de pauvres innocents. Mais c'était sa sœur, son autre moitié et il l'aimait, bien plus que lui ne s'aimait. Et ce soir, il la raccompagnait chez elle. Elle mais aussi son amie, Poppy. Et Alec était connu pour ses accès de colère mais aussi ses excès de vitesse. Alors le sang au rhum, le sang aux tempes, la voiture manqua un virage. Le sang était désormais contre le pare-brise brisé, contre cet arbre imposant qui les avait arrêté dans leur course. Et rien ne s'était passé comme dans les films. Il n'y a pas eu d'impression de lenteur, de vie qui défile, de regrets amers et de cris horrifiés. Non. Le choc fut brutal, rapide. Et son cou se brisa d'un craquement sec.
Et de tout cela, Alec s'en souvient dans le moindre détail.



Spoiler:
 


Dernière édition par Alec Selwyn le Dim 5 Mar - 23:13, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 28/02/2017
Messages : 45

SHOOTING STARS
STATUT ♡:
YOUR BONDS:
SCHIZOPHRENIA:

MessageSujet: Re: running down to the riptide   Mar 28 Fév - 22:29


( a brief history of time )
hopeless, again




Elle était en face de lui, les joues roses, les sourcils froncés. Sa brune, sa belle. Elle. Et ses épaules étaient tendues mais bien tenues, fières. Elle se donnait une certaine consistance, malgré la situation. Et il plissait les yeux, d'étonnement, analysant. « Nora n'est pas là. » Alec savait très bien que ce n'était pas sa sœur jumelle qui était demandée. Il n'avait pas revu la seule qui avait un jour fait couler la glace enrobant son cœur, depuis maintenant six mois. Et elle se tenait là, avec les mêmes yeux de biche, le même parfum, les mêmes lèvres attirantes, l’enivrant de l'envie de les lui dérober avec passion. Mais il serrait les dents. Parce qu'après tout, c'était elle qui avait tout foutu en l'air. C'était elle qui l'avait brisé en se séparant de lui, s'enfuyant, du jour au lendemain. A lui prendre son cœur, son égo, entre ses doigts fins, pour le broyer, avec hargne, brutalité. Et encore aujourd'hui, il saignait, abondamment. Mais l'hémorragie s'était refermée temporairement avec le glacier qui s'était reformé, dans une belle performance, tout autour de son cœur, de ses sentiments. Et c'est peut-être pour cela, à cause de ce glacier, mais aussi de cet égo tant amoché, qu'il n'a pas réagit lorsqu'elle s'est avancée vers lui et a ouvert son manteau. Elle lui dévoilait le secret qu'elle tenait caché depuis maintenant six mois. Un enfant, une progéniture Selwyn. Un garçon. « Il est de toi. » Comme si il ne le devinait pas. Comme si il ne venait pas déjà de penser au scénario que prendrait sa vie s'il acceptait la venue de ce fils dont il n'avait pour l'instant encore jamais pensé l'existence dans son schéma parfait. Comme si il ne savait pas déjà les conséquences. Comme s'il n'était pas déjà condamné.
Mais Alec resta stoïque, le regard fixant ce ventre arrondi dont il n'avait qu'une envie : venir y poser ses mains. Ressentir ce petit être, lui parler peut-être. Voir comment cela fait, d'être père.
Et au lieu de cela, il fit un pas vers son porte manteau. Il attrapa sa veste et il s'en alla.
Il avait un weekend à rejoindre, pour un baptême.
Il s'occuperait de tout cela plus tard.

and in the middle of my chaos, there was you
Il ne se rappelle pas comment il est arrivé là, dans cet espace d'un blanc éclatant, empli de brouillard. Il ne sait même plus pourquoi il lui tient la main, à elle, sa blonde. Sa crinière d'un doux blond épi l'appelle, s’anime, se balance doucement sur ses épaules avec une grâce peu commune. Et sa peau, douce, est reconnaissable même dans la mort. Parce qu'ils y étaient, dans l'après-vie. Et ça, ils le comprenaient. Et le crac sonore de son cou lui rappelle combien il a été idiot. Elle ne semble pas lui en vouloir. Elle ne lui crie plus dessus. Pas comme avant, pas comme toutes ces années où elle s'est plût à le détester. Et Alec la toise, d'un air étranger, peu certain d'être à ses côtés en fin de compte.
Qu'a t'il fait..


Dernière édition par Alec Selwyn le Lun 6 Mar - 23:02, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 27/02/2017
Messages : 49

SHOOTING STARS
STATUT ♡: Célibataire
YOUR BONDS:
SCHIZOPHRENIA:

MessageSujet: Re: running down to the riptide   Mar 28 Fév - 22:36

Bienvenue sur le forum I love you love

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: running down to the riptide   Mar 28 Fév - 22:36

j'suis pas validée mais...

wesh, armie hammer c'est l'homme de ma vie bril bril bril et max ce bg, tu veux me tuer gaa

sinon, bienvenue et bon courage pour ta fichette

vous me trouverez dehors, sinon siffle
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 28/02/2017
Messages : 82

SHOOTING STARS
STATUT ♡: mieux que ça, y'a personne.
YOUR BONDS:
SCHIZOPHRENIA: none.

MessageSujet: Re: running down to the riptide   Mar 28 Fév - 22:40

j'ai une petite préférence pour andrew, je le trouve fun je sais pas trop pourquoi ahaha
bon courage pour ta fiche, et sinon bienvenue !!

_________________

j'suis pas quelqu'un de bien, j'suis pas une belle personne. j'suis une sale bête, une bouteille de gaz dans une cheminée. et j'vais finir par te sauter au visage si tu t'approches trop.comme ça a fait avec les autres. mais tu sais pas d'quoi tu parles, j'ai essayé ça sert à rien on change pas, on change jamais. et quand bien même de toute façon ici y'a pas de deuxième chance, on efface pas les ardoises — .
fauve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 27/02/2017
Messages : 74

SHOOTING STARS
STATUT ♡: célibataire, palpitant écorché par la trahison et l'amertume.
YOUR BONDS:
SCHIZOPHRENIA:

MessageSujet: Re: running down to the riptide   Mar 28 Fév - 22:44

personnellement, tu sais déjà ce que je pense d'irons. gugus mon deuxième choix serait armie hammer, qu'on voit trop peu à mon avis, et puis je supporte pas les deux derniers.

en tout cas, un lien est non négociable parce que je fangirlise trop.
ah et bienvenue. siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 28/02/2017
Messages : 45

SHOOTING STARS
STATUT ♡:
YOUR BONDS:
SCHIZOPHRENIA:

MessageSujet: Re: running down to the riptide   Mar 28 Fév - 23:33

non mais cet acceuil fall fall cara
merci à tous, j'espère que mon Alec vous plaira perv

rune, OMAGAD FASSY gaa gugus han hihi gugus
arrête, j'hésite trop à cause de toi maintenant
thanks I love you

jimmy, bex, andrew est vraiment peu pris et c'est dommage, il a un potentiel énorme
merci tous les deux perv

carmilla gugus gugus hihi je sais que les bébés sont pas loin surtout perv siffle
je note, merci I love you avec graaand plaisir perv perv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 28/02/2017
Messages : 156

MessageSujet: Re: running down to the riptide   Mer 1 Mar - 0:03

le prénom + l'avatar + le titre de ta fiche fall
bienvenue, bon courage pour ta fiche love

_________________

and i was suddenly breathing again. ∆

going nowhere, going nowhere. their tears are filling up their glasses. no expression, no expression. hide my head I want to drown my sorrow. no tomorrow, no tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DREAMER PRINCE

Date d'inscription : 23/01/2015
Messages : 168

SHOOTING STARS
STATUT ♡: marié et père de deux enfants
YOUR BONDS:
SCHIZOPHRENIA: adaline shirazi

MessageSujet: Re: running down to the riptide   Mer 1 Mar - 8:19

TOI.
SI TU DECIDES DE PRENDRE QUELQU'UN D'AUTRES QUE MAX, JE TE RENIE russe
c'est mon dieu, puis en plus avec ce pseudo, il n'y a que lui qui peut aller bave
non en vrai, tu choisis ce que tu veux, tu as très bon gout juste dis moi si tu changes d'avis, que je modifie la réservation
je te le réserve pour une durée de 4 jours! love

BIENVENUE PARMI NOUS, bon courage pour la suite de ta suite, si tu as la moindre question, surtout n'hésites pas à me contacter love

_________________

promise □ and promise me this: you’ll wait for me only, scared of the lonely arms. surface, far below these words. and maybe, just maybe I’ll come home.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cloudnine.forumactif.org
avatar

Date d'inscription : 28/02/2017
Messages : 36

MessageSujet: Re: running down to the riptide   Mer 1 Mar - 9:56


bienvenue sur le forum, bon courage pour ta fiche love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: running down to the riptide   Jeu 2 Mar - 13:03

Bienvenue darling love
J'aime beaucoup le début de ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DREAMER PRINCE

Date d'inscription : 23/01/2015
Messages : 168

SHOOTING STARS
STATUT ♡: marié et père de deux enfants
YOUR BONDS:
SCHIZOPHRENIA: adaline shirazi

MessageSujet: Re: running down to the riptide   Lun 6 Mar - 10:45

MOUAHAHAHAHAHAHAHAHAH LA POISSE QU'IL A CE ALEC gugus UN PUR REGAAAL gugus
on va bien rire tiens avec lui gugus

je te valide évidemment love

_________________

promise □ and promise me this: you’ll wait for me only, scared of the lonely arms. surface, far below these words. and maybe, just maybe I’ll come home.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cloudnine.forumactif.org
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: running down to the riptide   

Revenir en haut Aller en bas
 

running down to the riptide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lenaë, running down to the riptide
» Running Down to the Riptide (Shabel)
» Who is running Haiti for whom?
» 07. Girls running wild
» (11) ALEXIANE « i keep on running »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≈ IF I STAY :: ( YOUR STORY ) :: welcome to adelaide :: IN-