AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 e1. ∞ bonfire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
DREAMER PRINCE

Date d'inscription : 23/01/2015
Messages : 168

SHOOTING STARS
STATUT ♡: marié et père de deux enfants
YOUR BONDS:
SCHIZOPHRENIA: adaline shirazi

MessageSujet: e1. ∞ bonfire   Dim 5 Mar - 19:05

bonfire
reunited aroung a big fire


Les feux de joie, les feux du souvenir. Chaque année, les nouveaux habitants d'Adelaïde viennent se mêler aux anciens et jeter dans ce feu quelque chose qui leur appartient, les reliant à leur ancienne vie. Un vêtement, un médaillon, une lettre, ou simplement une pensée. Tout est bon à prendre pour se débarrasser de son passé. Les anciens sont là pour aider, pour apaiser les nouvelles âmes en peine. Il est temps d'avancer, temps de recommencer.

( Cet évènement a lieu sur la plage adjacente à la jetée avec ses manèges et confiseurs qui pullulent. C'est un moment de regroupement au coucher du soleil, où les gens viennent jeter des symboles de leurs anciennes vies ou alors simplement se recueillir en mémoire de leur passé. On se retrouve tous en grande convivialité pour partager des moments douloureux ou pour passer à autre chose. C'est une métaphore de paix et de joie mélancolique qu'amène la mort. )

_________________

promise □ and promise me this: you’ll wait for me only, scared of the lonely arms. surface, far below these words. and maybe, just maybe I’ll come home.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cloudnine.forumactif.org
avatar

Date d'inscription : 28/02/2017
Messages : 156

MessageSujet: Re: e1. ∞ bonfire   Lun 6 Mar - 13:55


burn with me tonight - bonfire

J'avais mis un bon bout de temps avant de me décider à y aller. Un feu de joie, un moment heureux, ce n'était pas exactement des exemples de ma nouvelle vie - si on pouvait l'appeler vie. Ce n'était pas comme si je n'étais pas heureuse, après tout j'avais ce qu'on, communément, appelait secondes chance. J'avais échappé à toutes ces choses qui me détruisaient à petit feu lorsque j'étais dans l'autre monde. Et de ça, j'étais reconnaissante. En revanche, j'avais maintenant plein de temps libre devant moi pour réfléchir à tête posée sur ce qu'il s'était passée. Je pouvais prendre le temps de me souvenir de tout ce qu'il s'était passé. Des moindres détails. Moindres geste. Pensées. L'effet boomerang qui me revenait en pleine face, l'effet papillon à grande échelle. Mon coeur semblait parfois se tordre de douleur dans ma poitrine lorsque je passais trop de temps à y penser - même quand je lui criait d'arrêter de le faire. Alors, j'avais du trouver à m'occuper. Travailler. Etudier. Qu'importe, du moment que ça me permettait de ne pas passer mes journées à tourner en rond. Et puis, j'avais cette amertume, ce dégoût de l'autre et de moi-même qui se mêlaient et se démêlaient comme bon leur semblait en mon sein. Une sensation que je ne pouvais éviter, effacer, oublier. Il fallait que je puisse arranger les choses, comme il était possible de le faire. Le jeu de joie de ce soir aurait pu être ce moment là, l'événement déclencheur, le petit coup de pouce qui m'aurait permis de passer à autre chose. Ne plus y penser. Laisser tomber. Avancer. Mais je n'avais pas envie d'avoir traversé tout ça pour baisser les bras maintenant. Ca n'était pas le genre de trait de caractère que j'avais eu avant de le rencontrer, je l'avais développé à son contact. Et depuis que j'étais là, dans l'upside-down c'était comme si ces traits de caractères commençaient doucement à s'effacer. Mon vrai moi, ce que j'étais à l'intérieur refaisait surface doucement, lentement, me permettant de m'ajuster. Le petit caractère trempé qui faisait soupirer mes parents quand j'étais enfant. Les yeux perdus dans le vague, les flammes dansant devant mes yeux telle la tentation du diable, je ressassait surement trop de choses, que j'aurai du laisser de côté lorsque j'avais mis les pieds sur ce territoire aux couleurs chaleureuses et aux alentours inconnus.

_________________

and i was suddenly breathing again. ∆

going nowhere, going nowhere. their tears are filling up their glasses. no expression, no expression. hide my head I want to drown my sorrow. no tomorrow, no tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DREAMER PRINCE

Date d'inscription : 23/01/2015
Messages : 168

SHOOTING STARS
STATUT ♡: marié et père de deux enfants
YOUR BONDS:
SCHIZOPHRENIA: adaline shirazi

MessageSujet: Re: e1. ∞ bonfire   Lun 6 Mar - 14:45

tu avais perdu la notion du temps, la notion des jours, de l'âge ; de la vie. tu ne savais plus trop depuis combien de temps, jours, années, tu étais ici. était-ce seulement quelques heures ou plusieurs décennies? l'horloge de ton organisme ne tintait plus. elle se faisait silencieuse, absente ; disparue. tu errais comme une âme en peine, malgré cette foi de ne pas avoir totalement été effacé de la surface de la terre. étrange sentiment que celui de l'homme voulant être éternel. ne jamais partir, ne jamais être effacé, ne jamais tomber dans l'oubli. dans un sens, tu avais été soulagé. soulagé que cette voiture roulant trop vite ne t'expédie pas dans les abysses. tu avais réussi à revenir, d'une manière ou d'une autre. mais ce lieux, cette ville, celle où tu avais grandi, celle où tu avais vécu, celle où tu avais engendré des héritières, n'était plus la même dans ce monde glacial d'entre-deux.
ce feu de joie tombait à merveille. tu avais besoin d'exorciser, d'expier ce mal-être qui te détruisait. et quelle meilleure façon que d'envoyer valser tout ce qui te faisait rêver dans des braises orangées?
tu avais dans ta poche l'un des bavoirs de ta plus petite fille. quatre minute d'écart avec la plus grande. tu n'entendais rien. tu n'entendais pas le brouhaha assourdissant autour de toi, des gens qui semblaient heureux d'être enfin partis, d'être enfin ici, dans ce monde parallèle dont ils ne connaissaient pas l'existence avant de mourir. il y avait des enfants, des parents, des vieilles gens ; un kaléidoscope fantastique de personnalités toutes aussi différentes les unes des autres. et tu n'étais qu'une parmi tant d'autres. tu t'approchais des flammes volants, virevoltant de ci, de là, voyant des objets à leurs pieds, une petite voiture, une poupée en plastique dont le visage était fondu à demi, des bijoux, des alliances notamment, symbolisant parfaitement la rupture entre ce monde et celui qu'ils avaient tous quitté.
il fallait avancer.
et c'est ainsi que, positionné à coté d'une jeune femme au carré brun, le regard aussi perdu que le tien dans la danse affolante de ce feu hypnotisant, tu jetais alors le bavoir. tu le regardais s'embraser puissamment, brulant fibre après fibre les composites du tissu vaporeux. et à le regarder bruler, tu repensais à elles. à l'une, puis l'autre. à la mère aussi. un soupir. le regard avide. l'anxiété. le regret peut être d'avoir envoyé cet objet précieux, mais qui ne t'étais plus d'aucune utilité. ce bavoir appartenait à l'une de mes filles. tu te retournais doucement vers la jeune personne à tes cotés (coucou judith), que tu semblais sortir de ses songes. et vous, quel a été votre souvenir envolé?

_________________

promise □ and promise me this: you’ll wait for me only, scared of the lonely arms. surface, far below these words. and maybe, just maybe I’ll come home.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cloudnine.forumactif.org
avatar

Date d'inscription : 28/02/2017
Messages : 156

MessageSujet: Re: e1. ∞ bonfire   Jeu 23 Mar - 10:29


burn with me tonight - bonfire

Je ne savais pas combien de temps j'avais pu rester les yeux dans le vague, de la sorte, avant qu'une voix ne se fasse entendre à mes côtés. « Ce bavoir appartenait à l'une de mes filles. » J'avais froncé rapidement les sourcils, un peu désorientée qu'on me sorte ainsi de mes songes sans y avoir été réellement prévenue, et un peu perdue concernant le sens de cette phrase. Peut-être que le jeune homme avait pu être à mes côtés depuis des dizaines de minutes que je ne m'en serai surement pas aperçue avant ce moment, maintenant qu'il m'avait adressé la parole. « Je vous demande pardon ? » Je ne voulais pas passer pour l'impolie de service, celle qui ne faisait attention qu'à sa petite personne, mais jusqu'ici personne ne m'avait adressé la parole. Même si, dans mon ancienne vie, j'y étais habituée, depuis que j'avais mis les pieds ici c'était comme si je devais tout réapprendre de zéro. Drôle d'effet. Je finis par suivre du regard ce que le jeune homme pouvait regarder, et m'aperçue enfin de ce bout de tissu, trônant dans les flammes. « Oh... Je suis désolée. » Désolée pour lui de ne plus pouvoir voir ses enfants, ou désolée pour ses filles de ne plus avoir leur père ? Aucun idée sur le moment. Juste que nos regards finirent par se croiser lorsqu'il détourna sa tête dans ma direction. « Et vous, quel a été votre souvenir envolé? » Petite moue sur le visage, qui se manifesta rapidement, je finis par soupirer. « C'est une bonne question... » Mon regard se porta de nouveau sur le feu - hypnotisant en un rien de temps. Je fis planer le silence beaucoup plus longtemps que j'en avais eu l'intention. « Je pourrai dire, sans trop mentir, sûrement celui d'une autre vie trop regrettée. Dans beaucoup trop de domaines. De relations... » Je baissais la tête, à cheval entre le sentiment de honte de parler de ces choses là à haute voix alors que je ne connaissais cet homme ni d'Eve, ni d'Adam; et le sentiment d'avoir été une de plus parmi ces filles stupides, superficielles, avides de nouvelles aventures.

_________________

and i was suddenly breathing again. ∆

going nowhere, going nowhere. their tears are filling up their glasses. no expression, no expression. hide my head I want to drown my sorrow. no tomorrow, no tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: e1. ∞ bonfire   

Revenir en haut Aller en bas
 

e1. ∞ bonfire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SUJET COMMUN ⊱ BonFire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≈ IF I STAY :: ( YOUR NEW TOWN ) :: west aidelaide-