AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 a wanna be gangster. (jag)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Date d'inscription : 27/02/2017
Messages : 74

SHOOTING STARS
STATUT ♡: célibataire, palpitant écorché par la trahison et l'amertume.
YOUR BONDS:
SCHIZOPHRENIA:

MessageSujet: a wanna be gangster. (jag)   Sam 11 Mar - 21:25

silhouette sombre qui se dessine dans la pénombre. les mirettes acérées, carmilla suit cette forme du regard, forme qui disparaît entre deux arbres. mais la brune ne semble pas décidée à la laisser s’évaporer entre ses griffes alors, à l’instar des héros de roman noir, elle commence une filature. carmilla, elle revient d’une soirée où l’alcool a coulé à flots, cascade d’ivresse accessible à tous et où elle s’est plus à oublier. oublier la mort qui l’a fauchée, oublier des années à espérer être retrouvée par quelques amis pleins d’une vitalité dont elle a été privée. et en foulant le macadam usé de ses baskets dépassées, elle l’a remarqué. lui, jag, son bourreau, ami, ennemi. bonnie a longuement attendu son clyde, trouvé en la personne de ce sociopathe rencontré durant sa vie de vivante, sa vie passée. « eh. » il l’avait approché y’a quelques années. « qu’est-ce que vous voulez ? j’ai pas le temps. » elle avait grogné, autorisée pour la soirée à errer comme un fantôme délié dans les ruelles délabrées d’une adélaïde aujourd’hui détestée. adélaïde qu’elle aura souhaité quitter toute sa vie durant pour finalement y être piégé. mais jag, il n’avait pas abandonné, la suivant comme elle le faisait ce soir. « quoi ? vous voulez me tuer ? faîtes-le, de toute façon, je suis condamnée. » elle avait argué, dépitée, lassée, attristée. elle avait peur, carmilla, que cet homme l’agresse et ne la prive de ses derniers instants tant désirés, et de tous ceux dont elle sera privée. et c’est là qu’il avait avoué. « j’ai tué quelqu’un. » alors carmilla s’était retourné, l’avait dévisagé et s’était mise à courir jusqu’à l’hôpital détesté pour y mourir quelques semaines après. et jag avait été oublié.
mais dans la mort, ils s’étaient retrouvé. lettre de plus qu’elle serrait entre ses doigts avec appréhension, s’armant de courage pour aller à l’aéroport et poser ses mirettes choquées sur les courbes de ce visage qu’elle ne pourrait jamais oublier. et jag l’avait façonnée à son image, usant de sa haine, usant de sa hargne pour la modifier, la modeler. bonnie and clyde retrouvés.
carmilla, ivre de folie, ivre d’alcoolémie, elle avait cédé à la tentation d’aller le retrouver. masochisme sous-jacent qui poussaient toujours le bout de ses pieds pour venir le chercher, attisant davantage ses envies meurtrières pour mieux la briser, jolie poupée de chiffon à sa merci. carmilla, elle était toujours trop blanche, trop pure pour être la bonnie parfaite… alors jag, il murmurait les mots qu’il fallait pour qu’elle s’enlise toujours plus dans la rage, dans la haine, dans les sentiments qui consumaient son palpitant.
alors elle le suit avec un sourire en cette soirée rafraichie, s’amusant en imaginant n’être jamais découverte. se hissant derrières les arbres, pouffant de temps en temps, carmilla débute sa filature en se pensant extrêmement discrète, éléphant parmi les porcelaines. et soudain, y’a la voix de jag qui retentit. qui est-ce, qu’il demande. jag, il a l’air en colère qu’on s’amuse à ses dépends… et carmilla, c’est vrai, elle préfère s’amuser avec lui plutôt que toute seule, derrière, dans son coin. elle quitte donc sa cachette pour s’afficher dans la lumière des réverbères, un sourire dévorant son minois gracile. « coucou, c’est moiiii ! » elle clame, l’esprit totalement décrépit par une consommation trop élevée et inhabituel de ce liquide coloré qui a carbonisé son œsophage et sa cervelle dans le même laps de temps. elle s’approche, dépose un baiser léger contre sa joue. « tu m’as manquéééé. » elle lance en se laissant à moitié tomber contre lui, dans ses bras. si jag ne l’avait pas encore compris, cet élan d’affection soudain ne peut que l’illuminer quant à l’état de sa poupée. « je veux qu’on aille s’amuser. » elle lâche avec une moue boudeuse, se reculant pour croiser les bras contre sa poitrine. s’amuser, ça peut être tout un tas de choses… mais carmilla, elle a envie d’être mauvaise. carmilla, elle veut être bonnie ce soir, s’amuser des forces de l’ordre, s’amuser du chaos, s’amuser jusqu’à décéder une nouvelle fois. carmilla, elle en oublie presque qu’il souhaite la déshumaniser, en faire sa chose docile et malléable, poupée de chiffons bientôt dépossédée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

a wanna be gangster. (jag)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Girls just wanna have fun !
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» BIG DREAMS, GANGSTER.
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» [libre] I wanna be, the very best !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≈ IF I STAY :: ( YOUR NEW TOWN ) :: east adelaide-